( 27 juillet, 2013 )

Train d’enfer, train de la honte, funeste virage pour un ego mal négocié…

Image de prévisualisation YouTube

 

Cet effroyable drame ne doit pas être assimilé à celui de Brétigny-Sur-Orge.

L’accident de Brétigny met en relief la dégradation du matériel ferroviaire et la nécessité de le rénover.

Pourquoi cette éclisse, tenue par quatre boulons, s’est-elle désolidarisée au moment précis où le train passait, alors que quelques minutes avant un autre avait pris le même chemin sans encombre ?!?

Acte de malveillance, où malchance ?

L’acte terroriste, j’y crois peu, compte-tenu du timing, mais les enquêtes nous le diront,

Train d'enfer, train de la honte, funeste virage pour un ego mal négocié... dans Hommages et coups de gueule !

sous l’œil éclairé du directeur de la SNCF…

Reconnaissons que, si imparfaits soyons-nous, un drame comme celui qui endeuille nos amis espagnols ne peut avoir lieu sur notre sol, car nos infrastructures régulent automatiquement la vitesse de chaque train lorsqu’il ne respecte pas la limitation de vitesse, et celui qui veut jouer les Fangio a son plan de carrière tout tracé à Pôle Emploi !!!

Ce déraillement près de Saint-Jacques-de-Compostelle met en relief la bêtise (ici assassine) d’un être, qui relègue l’humain au dinosaure :

 dans Hommages et coups de gueule !

celui qui pousse à fond l’accélérateur,

s’imaginant que la vitesse est synonyme de « virilité »…

Dire que c’est le même qui refuse de répondre aux questions des policiers, prouvant ainsi que de ce point de vue-là,

il n’est pas très couillu !!!

Il devient à l’Espagne ce qu’après le naufrage du Concordia,

Francesco Schettino est à l’Italie…

Ceux qui sont amateurs de sensations fortes ont tout mon respect, tant qu’ils ne mettent en péril que leur propre vie.

Quand Félix Baumgartner a sauté

à 39 000 mètres d’altitude et atteint 1,24 fois la vitesse du son en chute libre, au risque de livrer sa couenne bien grillée dans quelques obscures lasagnes, j’ai trouvé ça très con, mais personne d’autre que lui ne fut en danger dans l’histoire…

Francisco José Amo, tel est ton nom : vas leur expliquer que l’erreur est humaine :

les familles y seront sensibles !!!

Ton collègue du Concordia est à deux doigts de se faire passer pour un héro, il se trouvera bien un avocat pour t’ériger en victime…

La vérité, expurgé de tout mascara, c’est la nuit qu’elle se rétablira, et crois-moi : la tienne sera longue… Très-très longue,

hanté par les cris de tes victimes !!!

 

6 Commentaires à “ Train d’enfer, train de la honte, funeste virage pour un ego mal négocié… ” »

  1. FANETTE dit :

    Coucou JJ
    Oui ce genre de drame fait des victimes innocentes à cause d’un amateur de sensations fortes; et, comme tu le précises, il aurai juste fallu qu’il teste sa testostérone tout seul.
    La connerie, n’a pas de frontière tu sais, on s’en aperçoit tous les jours.
    Dis JJ !!!!! Tu vois qu’il n’y a pas de chomage chez St Pierre :lol:
    Bon sang ça déménage en ce moment
    Allez moi je voudrai sourire un peu ici ok !!!!!
    bonne journée
    bisous

    • Bonjour FANETTE,

      Pour la rigolade et la déconne, histoire de se détendre un peu, je vais essayer de terminer l’épisode 7 des péripéties de notre ami Franck 77, mais je ne suis pas sûr de le publier ce « wikande »… D’autant que je continue à écrire ma 39ème/E en parallèle !
      C’est vrai qu’avec tout ce qui se passe en ce moment, j’ai hâte que cette année 2013 se termine… :(

      Grrrrrrros Bisous,

      Jean-Jacques.

  2. Bonjour JJ
    Oh bien sûr qu’il va avoir une armada de bons avocats et un certain nombre de soutien: son village, ses collègues et amis, ses pairs et peut être même ses supérieurs qui n’ont pas réagi la première fois qu’il s’est vanté sur face book, photo à l’appui, d’avoir dépassé la vitesse autorisée!!!
    Mais comme tu le dis si justement, ses nuits vont être agitées!!!
    Et sans compassion aucune, je dis même
    Bien fait !
    Bonne journée
    Bizzzzzzzzzzz
    Tân

    Dernière publication sur chroniques variées : la nouvelle arche de Noé

    • Bonjour Tân,

      J’écoute les infos, et déjà les cheminots espagnols esquissent leur solidarité vis à vis de leur collègue, en dénonçant le fait qu’il n’y avait pas de ralentisseurs…
      Responsable mais pas coupable : on a déjà donné !!!

      Bisous,

      Jean-Jacques.

  3. Il semble bien sous l’emprise d’une incroyable folie ce chauffeur,
    paix à toutes ces âmes innocentes victimes de ce fou,
    très bon week-end Jean-Jacques.

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : La vie est bien triste à ce jour

Fil RSS des commentaires de cet article.

Répondre à FANETTE Annuler la réponse.

|