( 19 avril, 2013 )

Je veux être un homme heureux…

Le temps passe et toujours l’éternel désir persiste : celui de ne pas échapper au bonheur.

Je veux être un homme heureux...

William Sheller nous le rappelle…

 

http://www.youtube.com/watch?v=S-vE3siPVTw ]

 

Ha, ce bonheur ! Il ne tient parfois qu’à un fil.

Lorsque j’ai entendu pour la première fois la chanson ci-dessous, me sont revenus des souvenirs. Ceux d’un train que je prenais enfant pour retrouver un Père, que je n’ai que très peu connu, pour les vacances ou le week-end. J’observais les fils électriques et les lignes téléphoniques qui montaient et descendaient, effets d’optiques dus à la vitesse et à la perspective croisées de l’inerte et du mouvement…

L’ami Jonasz, bien plus tard,

avait donné à mes souvenirs une nouvelle dimension :

celle de la communication au travers des « lignes téléphoniques qui descendent »…

 

http://www.youtube.com/watch?v=t-b195jSFUI

 

Bien sûr, le temps passe, l’âme panse ses plaies sans jamais cicatriser vraiment. Le cœur s’endurcit, trop sollicité par ceux (celles) qui l’ont mis à feu et à sang pour qu’il, dixit le Grand Georges, ne puisse plus servir à personne !

Mais dans chaque reconstruction, l’éternelle question se pose et repose encore, si bien traduite par

Michel Berger, le compositeur des anges :

« Seras-tu là ? »

 

http://www.youtube.com/watch?v=uL5JyYnlCco

 

 

Le bonheur : est-ce toujours pour demain ?!?

Ami Pierrot : espérons que non…

 

http://www.youtube.com/watch?v=FzCalMLirqc

 

Et puis, à la rigueur, si on profitait de l’instant présent, car il s’y cache sans qu’on s’en aperçoive, comme si l’esprit n’avait pas le temps de l’enregister.

Ce n’est que bien après, lorsque que les souvenirs se proposent « comme pour mieux déchirer encore » (Aznavour) qu’on prend conscience qu’il était là !!!

 

Puis un jour, le hasard si curieux provoque une délicieuse chose, et le destin pressé a effectivement pris la pose…

Pas vrai Monsieur Aznavour ?!?

 

http://www.youtube.com/watch?v=gC_uObhPd-g

 

A plus…

16 Commentaires à “ Je veux être un homme heureux… ” »

  1. FANETTE dit :

    Bonjour JJ
    Et bien voilà un bel article sur le bonheur accompagné de chansons française que j’aime toutes, sauf une que je ne connaissais pas (celle de Jonaz)
    William Sheller j’adore cette chanson elle est pleine de belles choses, et quand j’ai entendu la pitchounette de 16 ans la chanter à « the voice » avec sa voix pleine d’émotion, je me suis mise à pleurer comme une vraie gamine, en plus elle m’a scotchée cette gamine en choisissant Louis Bertignac.
    Michel Berger et son  » Seras tu là  » m’émeut toujours puisque pour le coup lui ne l’ai plus que par ses chansons et mon G.A ne l’est plus du tout.
    Et tu vois JJ, moi non plus comme le grand Charles (enfin grand tout est dans le talent hein :lol: )je n’ai rien oublié. Mais le passé c’est le passé il nous faut avancer et pourtant …………….
    bonne journée, me voilà bien bavarde moi
    bisous

    • Bonjour FANETTE,
      :lol: Bavardons-bavardons !!! :lol:

      Charles Aznavour est un grand Monsieur : je confirme !
      Car ce n’est pas la taille qui fait la hauteur d’un personnage…
      Je l’ai vu en spectacle alors qu’il allait avoir 70 berges à l’époque.

      Et oui : souvenirs-souvenirs…

      Grrrrrrrrrrrrrros Bisous,

      Jean-Jacques.

  2. chamade1000 dit :

    Bonjour
    Un très bel article qui montrent combien les émotions sont importantes dans notre vie!
    Les souvenirs jaillissent quand on ne s’y attend pas..
    J’aime ces chansons…
    William Sheller a très bien définit son envie d’être heureux…
    Michel Berger m’a toujours beaucoup émue surtout par les paroles de ces chansons..
    Aznavour..Un grand monsieur de la chanson..
    Le bonheur est bien souvent près de nous..Mais nous ne le voyons pas..Et le temps passe…
    Merci pour ce bel article en chansons..
    Amicalement
    Francine

    Dernière publication sur Mes émotions : A cette enfant que j'étais °°°°°

    • Bonsoir Francine,

      Merci à toi !!!

      Il est des jours comme ça où les doigts tapent sur le clavier, guidés par quelque chose d’impalpable…
      Je suis parti de cette phrase qui me trottait dans la tête, dont j’ai fait le titre, et voilà !

      Amitiés,

      Jean-Jacques.

  3. La destinée racontée par ces grands artistes,absolument superbe,
    coup de coeur pour Sheller,cette chanson est sublime,
    sublime comme ton article Jean-Jacques,
    très bon week-end à toi.

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : La vie est bien triste à ce jour

  4. Lily dit :

    Bonjour Jean Jacques,

    Le bonheur se trouve quand on ne le cherche plus et il s’entretient par la simplicité des moments.

    Oui, tous ces artistes nous montrent bien que malgré les difficultés de la vie, l’envie de tout envoyer balader…on se raccroche à cet « Eden » perdu dont nous connaissons toute la saveur.

    Peu de chose nous y installe et peu nous en éloigne…

    Ces moments de la vie que nous l’on peut estimer les « ennemis » de la vie sont autant de trésors que nous oublions d’apprécier tant ils sont devenus banales.
    Et aux détours de Grands Artistes nous sommes éboulis par leurs importances…

    Le bonheur en définitive ne serait-il pas cela ?

    « Mourir d’aimer de plein gré s’enfoncer dans la nuit…pécher contre le corps mais non contre l’esprit.
    Laissons le monde a ses problèmes, les gens haineux face à eux-mêmes etc…

    Mourir d’aimer » (Charles Aznavour)

    « Quand on a que l’amour à s’offrir en partage au jour du grand voyage qu’est notre grand amour,
    Quand on a que l’amour pour vivre nos promesses sans nulle autres richesses que d’y croire toujours
    Quand on a que l’amour pour meubler de merveilles et couvrir de soleil la laideur des faubourgs »

    Que cette journée, te remplisse de tous les bonheurs de la vie…

    Bon Week End
    Amitiés

    • Bonsoir Lily,

      Que de beaux textes tu me rappelles là…

      Gloire aux artistes, sans qui nos âmes seraient si vides et le verbe si anodin !!!

      Bon week-end, plein de tendresse…

      Amitiés,

      Jean-Jacques.

  5. jcn54 dit :

    De très jolies chansons sur le bonheur interprétées par de grands artistes de la chanson.
    Merci pour cette belle page musicale.
    Bonne journée JJ

    Dernière publication sur Jean Claude's news : Un ange parmi les anges

  6. franck77 dit :

    Salut la foule en délire!
    .
    Ah Jiji, c’est toujours aussi que du pur bonheur de lire des papelards aussi bien tournés.
    .
    Comme le disait si bien Guitou après une queue leu leu endiablée à la Bézu : « Quel prose! »

    • :P Bonsoir Maître Franck !!! :D

      Merci, votre Grandeur, Ô Splendeur Déconnolesque… :lol:

      Bézu, un grand philosophe dont l’une des œuvres majuscules est :
      « Moi y’en a vouloir couscous ! »

      A plus,

      Jiji.

  7. binicaise dit :

    Etre heureux si l’on ne courait pas sans arrêt après autre chose que ce que l’on a aujourd’hui on découvrirait que le bonheur c’est maintenant, à l’instant présent mais on est toujours en quête de demain . Alors Carpe Diem., bon dimanche bisous Jacqueline

    Dernière publication sur Binicaise : Blog en pause pour une durée indéterminée.

  8. canelle49 dit :

    Bonjour JJ,

    l’absence m’a fait lire tout ce que tu as écrit, j’y ai lu de l’humour, comme toujours,de l’amour comme bonheur-du-jour, de l’espoir comme victoire, de la vie comme envie de vivre et puis de moins bonnes nouvelles que sont le départ des êtres pour un monde meilleur. La vie ne se résume finalement qu’à quelques pages du livre que nous nous efforçons de rendre beau et pourtant, tout à coup, un rouage se grippe et une personne nous manque, lorsqu’il s’agit d’un père, le mal est fait, pour la vie, et jamais on ne peut se remettre de cette absence si douloureuse………Si d’aventure on me relit on se dira… elle déconne, celle-ci, rien à voir ce commentaire avec l’article en question, non bien entendu, mon commentaire se fond dans ta plume de plusieurs jours d’absences et comme tous résonnent en moi je voulais ne pas léser un texte, plutôt qu’un autre, et ma fainéantise a fait que j’ai tout simplement fait un résumé de tous tes textes, à ma façon, tout simplement!!!!

    Merci JJ d’être toujours celui qu’on aime et qui nous offre toujours de quoi se régaler à la lecture de ses mots !

    Gros bisous à vous deux, Helene

    Dernière publication sur air du temps : Un cri d'amour !

    • Bonjour Hélène,

      Personne ne peut dire de ma Fée Clochette qu’elle « déconne » et qu’elle est fainéante !!!
      Ho non, pas avec tout ce que tu fais !
      On ne peut que dire :
      « Voici une femme dont l’âme est aussi pure qu’une eau jaillissant d’une source de montagne, et comme telle, sa pensée suit le cours de sa sincérité… »

      Grrrrrrrros Bisous,

      Jean-Jacques.

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|