( 31 août, 2012 )

Mais que fais-tu là Hélène dans cet habit de fée ?!? Et d’ailleurs : où sommes-nous ?!?

Conte surréaliste inspiré de ce texte Ô combien génial :

http://canelle49bis.unblog.fr/2012/08/31/que-sommes-nous-sans-lui/

 

Mais que fais-tu là Hélène dans cet habit de fée ?!? Et d'ailleurs : où sommes-nous ?!? dans Ha ! On est bien...

« Nous sommes dans ta sphère,

à l’intérieur de ce qui est toi, si tu préfères.

Ainsi me répondit cette douce créature qui avait en elle tout l’amour du monde, ce qui ne la rendait que plus belle, et faisait briller son regard de mille feux !

Puis elle repris :

« Je ne suis qu’un esprit qui erre a la rencontre de la détresse et du regret des âmes..

Mon identité est aussi intemporelle qu’impalpable, mais elle est celle du coeur.

Tu peux m’appeler « Hélène » si ça te fais plaisir.

Je suis venue t’apporter un peu de douceur entre deux tourments, entre deux colères…

Te souviens-tu de cette chanson ? »

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Moi :

« Plutôt, oui !!!

Combien de fois elle nous a fait rêver, Maman et moi…

C’était le bon temps, celui d’avant ! »

 

 dans Les facéties de Mésygues

Hélène :

« Et celui d’avant était mieux ?

Ce n’est pas ce que dit Barbara…

Ecoute ! »

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Moi :  

« Tu as décidé de me plomber le moral ou quoi ?!?

J’ai fait l’expérience de revenir récemment dans la cour de l’école primaire, où j’ai passé une bonne partie de mon enfance… J’ai eu le même sentiment que

 

« la longue Dame brune » des pensées de Georges Moustaki… 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Hélène :

« Qu’en retires-tu ? »

 

Moi :

« Que l’une est morte et que le second n’a plus de voix, ce qui était sa raison de vivre…

Qu’il ne faut jamais revenir sur les lieux de son enfance, car « ceux de l’enfance nous déchirent » !!!

En fait que tout fout le camp, tout est éphémère.

Malgré cela, je l’aime ce passé, même s’il fait souvent des dégâts dans nos pauvres caboches… »

 

Hélène :  

« Tu ne me dis pas tout…

Ce n’est pas le passé qui te préoccupe, ni l’imaginaire : mais quelquechose de bien actuel !

Contre quelle chimère te bas-tu encore, Ô mon preux chevalier ?!? »

 

Moi :

« Mes ennemis se nomment « cupidité, jalousie et bêtise »…

J’ai bien peur que leurs forteresses ne soient trop solides dans ce monde « réel » où tout n’est que surface !

Mais je lutterai quoi qu’il en coûte, car mes alliés se nomment « honneur, équité et amour »…

De ma Gigi, dans ce dossier qui la concerne, je serai

le « Don Quichotte »,

mais cette fois, c’est moi qui ferai tourner ces « moulins à vent », les propulsant vers leurs étoiles : celles qui ne brillent jamais !!!

 

Hélène :

 

« Me voici rassurée, je te vois de nouveau combattif !

J’avais l’impression que tu m’entamais une petite déprime et que tu baissais tout doucement les bras… »

 

Moi :

« Même pas en rêve !!!

Pour les problèmes de gestion (succession, entre-autres) t’inquiète : j’ai ma technique, et je peux te dire que ça va morfler en face…

Ils ont le bras long ?

Hé-hé : moi je l’ai musclé !!!

 

Soudain,  la fée disparu, une lumière aveuglante envahit la chambre où j’étais…

Gigi venait d’allumer la lumière.

Avais-je rêvé ?!?

 

 

Qui sait ?…

14 Commentaires à “ Mais que fais-tu là Hélène dans cet habit de fée ?!? Et d’ailleurs : où sommes-nous ?!? ” »

  1. canelle49 dit :

    Bonsoir JJ,

    Je suis très émue, merci pour ce joli conte. Si j’avais une baguette magique, je sais ce que je ferai, je la jetterai par dessus la terre afin que le monde soit un paradis pour tous et toutes !
    Merci JJ, mille fois merci d’être cette belle personne dans ce monde qui parfois fait peur !

    Je me retire en silence pour ne pas t’éveiller de ce magnifique conte de fée……..

    Gros bisous à vous deux

    Helene

    Dernière publication sur air du temps : Un cri d'amour !

  2. Comme elle est charmante ta conscience,tu as bien choisi ton ange gardien,car nous ne sommes seuls,de bien précieux liens nous maintiennent en résonnance avec notre éternité,
    sachons ne point les oublier,
    puisse Hélène t’offrir les meilleurs conseils ami Jean-Jacques,
    très bonne journée à toi,à bientôt.

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : Que demeure notre liberté

  3. jcn54 dit :

    Bonjour Jiji
    Que du bonheur à lire ce conte que tu as si joliment écrit…
    Nulle autre que notre aimée Hélène la Suissesse ne pouvait incarner cette fée.
    Du fond du coeur merci.
    Amicalement.
    JC

    Dernière publication sur Jean Claude's news : Un ange parmi les anges

  4. FANETTE dit :

    Bonjour Jean-Jacques
    Je vous imagine les deux à discuter comme ça à bâtons rompus, j’ai l’impression d’avoir rêvé avec toi :lol:
    Notre Hélène est une femme pleine de tendresse et de bonheur, pleine de réflexion aussi et j’imagine bien des débats philosophique entre nous, ce serait hyper animé
    bonne journée à vous deux
    bisous

    Dernière publication sur FANETTE : lll

  5. ALAIN dit :

    Un très joli conte que tu nous a écrit là !!!
    ARSENE GRISALI

  6. binicaise dit :

    Mais non tu n’as pas rêvé elle est là notre Hélène qui combat la vilainie et qui voudrait que le monde soit parfait avec uniquement de belles personnes, mais tu vois comme toi j’en rêve aussi de ce monde là alors merci Hélène de nous faire rêver. Bonne journée bises Jacqueline

    Dernière publication sur Binicaise : Blog en pause pour une durée indéterminée.

  7. canelle49 dit :

    Coucou JJ,
    je crois qu’il m’a dédié une chanson (sourire) :
    http://youtu.be/x_2AXwkPmBY

    Gros bisous à vous deux !

    Dernière publication sur air du temps : Un cri d'amour !

  8. :D Coucou Hélène :P !!!

    J’y avais bien pensé, mais ce sacré Georges était assez coquin dans cette chanson, je ne voulais pas que cela soit mal interprété…

    Grrrrrros bisous,

    Jean-Jacques.

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|