( 17 août, 2012 )

Ces amours impossibles, voire improbables, mais si poétiques…

Image de prévisualisation YouTube

Cette adorable petite chanson fut écrite par Juliette Gréco,

Ces amours impossibles, voire improbables, mais si poétiques... dans Ha ! On est bien...

alors qu’elle vivait une belle histoire d’amour avec Miles Davis, trompettiste qui tutoyait les anges, dont il charmait les oreilles et les sens par son génie, comme les reste du monde.

Hélas, mille fois hélas, le doux rêve bleu se transforma en cauchemar lorsque la réalité d’une Amérique (pourtant) libératrice fit rejaillir le serpent qu’elle couvait en son sein : la ségrégation raciale !!!

Juliette ne suivit pas son « Roméo », car celui-ci était noir, et les unions multicolores non tolérées.

 

 dans La musique que j'aime...

Et oui… 

Les feuilles mortes se ramassent à la pelle

Les souvenirs et les regrets aussi !

 

 

 dans Les facéties de Mésygues

Cette chanson m’en a inspirée une autre, sur la même rythmique…

 

« Un petit lézard, un petit radar

 

Un petit lézard

Un petit radar

S’aimaient d’amour tendre

Mais comment s’y prendre

Entre deux autos ?

 

Un petit radar

Un petit lézard

S’aimaient d’amour tendre

Mais comment s’y prendre

Dans un tel cahot ?

 

Ce petit chemin ne sent plus la noisette

Deux ou trois comptables ont fait fuir les poètes

Et l’on voudrait bien trouver au bord de la route

En ce beau mois d’août

Quelques papillons

Qui tournent en rond

 

Un petit radar

Un petit lézard

S’aimaient d’amour tendre

Mais comment s’y prendre

Entre deux autos ?

 

Un petit lézard

Un petit radar

S’aimaient d’amour tendre

Mais comment s’y prendre

Dans un tel cahot ?

 

Depuis que la route n’est plus qu’un sombre piège

Et prendre son temps devenu un sacrilège

Plus jamais d’amour mais des formulaires

Plus d’préliminaires

Répression prospère

Papillons amers

 

Un petit lézard

Un petit radar

S’aimaient d’amour tendre

Mais comment s’y prendre

Entre deux autos ?

 

Un petit radar

Un petit lézard

S’aimaient d’amour tendre

Mais comment s’y prendre dans un tel cahot ? »

 

 

 

Et oui, la vie est dure pour tout le monde, 

mais le coq amoureux d’une pendule (Claude nougaro)

avait-il l’air plus fin ?!?

 

http://www.youtube.com/watch?v=g814Dlu3GYQ

 

 

Bon, je vous quitte pour aujourd’hui, mais si vous êtes bien sages : « Tata »… Heu… « Tonton Jiji » vous fera une conférence (de minimum trois heures) sur le thème de « l’influence des rayons lunaires sur les récoltes de betteraves à sucre dans les Pyrénées-Orientales » !!!

 

Hein ?!?

 

Bon Ben… On abordera un autre thème si vous voulez, m’enfin !!!

25 Commentaires à “ Ces amours impossibles, voire improbables, mais si poétiques… ” »

  1. FANETTE dit :

    Bonjour Jean-Jacques
    Hé oui ces amours impossibles, j’en connais un peu la chanson moi aussi
    En tout cas j’ai bien souris en lisant ton article
    bonne fin de journée
    bisous

    Dernière publication sur FANETTE : lll

    • Bonjour FANETTE,

      Cette histoire d’amour entre Miles et Juliette s’est déroulée aux alentours de 1947, année où « Pâpâ » (qu’on ne pouvait pas confondre avec un Novégien :) ) a rencontré Maman, j’y ai repensé après.

      Eux ce sont mariés, mais ce n’était pas aux Etats-Unis, j’en conviens…

      Remarque : pour ce qu’ils en ont fait de ce mariage :( !!!
      [Le sujet sera largement abordé dans "ma saga" dans quelques semaines quand j'aurai enfin réussi à sortir ces (Biiiiiiip autocensure ;) ) de 7ème et 8ème acte.]

      Grrrrrros bisous,

      Jean-Jacques.

  2. binicaise dit :

    Lorsque l’amour est impossible pour cause de ségrégation raciale comme c’est triste. Bonne fin de journée bisous Jacqueline .

    Dernière publication sur Binicaise : Blog en pause pour une durée indéterminée.

  3. fred dit :

    Chanson bien rafraîchissante pour temps de canicule!

  4. ALAIN dit :

    La ségrégation raciale fait encore des ravages en amour !!!
    ARSENE GRISALI

    • Bonjour Alain,

      C’est bien malheureux, mais on progresse vers plus de tolérance, même si le chemin est encore long à parcourir avant d’enrayer cette ségrégation qui brise tant de coeurs…

      Bonne journée,

      Jean-Jacques.

  5. binicaise dit :

    Pas d’inquiétude pour les chevaux leur pâture se trouve au bord de la mer et dans les Cotes d’Armor il fait moins chaud qu’ailleurs. Bonne soirée bises Jacqueline

    Dernière publication sur Binicaise : Blog en pause pour une durée indéterminée.

  6. Le coq et la pendule de Nougaro,j’adore,comme tous les textes d’ailleurs du petit taureau de Toulouse,oh Toulouse !!,sûr qu’il aurait apprécié tes mots Jean-Jacques,
    ton style,ta verve et ta liberté !!,
    quand à Mme Gréco,quelle vie quand même,Davis,Gainsbourg,Ferré,tous ces génies tombés sous son regard envoûtant,sa voix mystique,son charisme semblant retenir le temps,
    bonne soirée l’ami,et à bientôt de tes nouveaux mots !!.

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : Que demeure notre liberté

    • Salut Loïc,

      L’ami « Nougayork », c’est « de la soie », comme disait un copain (parti lui aussi trop tôt hélas :( ) lorsqu’il savourait quelquechose d’exceptionnel, faisant appel à nos sens !!! 8-) Eût-il apprécié ma prose ?!?
      Quel honneur me fais-tu de le croire !!! 8-)
      Que ce soit lui ou les autres, qui ont tous en commun ce « supplément d’âme », ils font partie intégrante de ce monde qui fait « ma vie intérieure »…
      Et bon sang plus le temps passe, plus je la trouve passionnante cette vie : celle de nos souvenirs et de ce que nous en faisons !!!

      Pour notre plaisir, entre deux pincées de tuiles :
      http://www.youtube.com/watch?v=jU8Tg1cRZhY

      Amitiés,

      Jean-Jacques.

  7. jcn54 dit :

    Une très jolie chanson de juliette Gréco.
    Saint-Germain des Près n’aurait pas été ce qu’il est, sans elle…
    On peut comprendre qu’elle ait charmé autant d’hommes avec ses yeux de chatte et son talent.
    Bonne journée à vous deux..;
    JC

    Dernière publication sur Jean Claude's news : Un ange parmi les anges

  8. Béa dit :

    Bonsoir JJ
    Je l’apprends, je ne savais qu’ils avaient vécu une histoire d’amour…
    superbe ta parodie du lézard et du radar, viens trouvée jolie imagination ;-)
    désolée pour tes coms qui se volatisent chez moi…je ne comprends pas, j’ai regardé dans mes spams au cas ou, rien…
    je te souhaite une belle semaine, ici il fait une chaleur étouffante..;heureusement nous avons la clim au bureau
    bisous, bonne soirée,
    Béa

    • Bonjour Béa,

      Je connaissais depuis toujours cette chanson que je fredonne souvent, mais c’est au hasard des recherches que j’ai découvert l’origine de cette chanson. Par contre je savais que la muse de Saint Germain et « Magic Davis » avait été très amoureux l’un de l’autre…
      En fait, j’avais eu l’idée du sujet pour me moquer des aoûtiens, en parlant du lézard qui est plutôt zen en contradiction avec ce que symbolise le radar, instrument de stress pour tous ceux qui confondent « circuit de formule 1″ et « route » pour se rendre d’un point à un autre…

      Bonne et belle semaine à toi aussi !!!

      Bisous,

      Jean-Jacques.

  9. binicaise dit :

    Les veroniques ou hébés sont une grande famille . Bonne soirée bisous Jacqueline

    Dernière publication sur Binicaise : Blog en pause pour une durée indéterminée.

  10. canelle49 dit :

    Bonjour JJ,

    Retrouver ta plume n’est que du bonheur.

    J’ai une fois de plus, adoré ta façon de faire passer le message. J’ai lu ton texte en bonne compagnie et ta plume une fois de plus a fait mouche, il a……. adoré ! Comme quoi, je ne me trompe pas en disant que tu fais partie des grands écrivains de ce monde…………

    Bon et si tu osais aussi un jour envoyé tes écrits à ces messieurs les éditeurs qui, s’ils n’ont pas des oeillères, seront ravis de te compter parmis leurs grandes découvertes de talents !

    Gros bisous à vous deux

    Helene

    Dernière publication sur air du temps : Un cri d'amour !

    • Bonjour Hélène,
      8-) Merci, une nouvelle fois !!! 8-)
      Figure toi qu’hier, pendant ma chimio du lundi (ha oui ! si tu savais comme je les aime ces lundi :( !!!), je me suis mis à noter sur le « mémo » de mon androïde un texte que j’ai provisoirement titré « Face à la mort », relatant mon grave accident lorsque j’effectuais mon service militaire en Nouvelle-Calédonie.
      J’ai effectivement connu ce passage qui a duré selon les médecins 48 heures, où j’étais entre la vie et la mort, salement amoché par ce camion-citerne, conduit par ce tahitien qui avait voulu me faire une blague qui a mal tournée.
      Quatre ans plus tôt, ma soeur née en 1953 s’était suicidée et j’étais encore poursuivi par « cette mort » qui semblait me suivre partout, car quelques jours plus tôt, trois soldats dont un engagé étaient décédés lors d’une marche d’accoutumance, où des gradés avaient lègèrement dérapé, voulant faire de nous des surhommes…
      L’histoire se commence au pied de ce camion, se poursuivra dans l’ambulance pendant trente longs kilomètres aux virages interminables puis à l’hôpital où mon corps et surtout mon âme lutteront contre cette « grande faucheuse », qui mettra tout en oeuvre pour que je la suive, se servant de mes souvenirs les plus douloureux, touchant là où ça fait mal, pendant qu’on m’administrera l’extrême onction, alors que je n’étais pas encore baptisé.
      Mais ce passé sortira d’entre les souffrances quelques allié(e)s inatendu(e)s…
      La suite ? :P Ben puisque tu l’as voulue, ben tu l’auras, car tu recevras en privé au fur et à mesure ce qui sera le brouillon de ce fichu bouquin que tu me demandes depuis un moment !!!
      Car si j’arrive au bout de ce qui n’est qu’une ébauche dans ma tête, lorsque je mettrai le mot « fin », je songe effectivement à le proposer à des éditeurs…
      Mais faut déjà que je l’écrive, que j’en corrige les fautes d’orthographe et que j’en soit satisfait.
      Cela se fera en parallèle de ce que je fais déjà : considéront que mon blog constitue un brouillon « un peu plus sophistiqué »…

      Pour modérer les enthousiasmes, il faut savoir que ça va prendre du temps…
      Enormément de temps, mais, grâce à toi : la machine est enclanchée !!!
      Lorsque « l’oeuvre » 8-) (j’ai les chevilles qui enflent tout d’un coup, moi !!!) sera aboutie, je compte sur toi pour m’indiquer la marche à suivre pour contacter ce monde que je ne connais pas, si tu en es d’accord…

      Bon ben, si j’ai bien compris, il ne me reste plus qu’à me mettre au boulot, quoi !!!

      Grrrrrrros bisous,

      Jean-Jacques.

  11. canelle49 dit :

    wouaa que du bonheur de te lire, oui je veux volontier t’aider dans tes démarches……….

    Gros bisous, Helene

    Dernière publication sur air du temps : Un cri d'amour !

    • Bon….soir (hé oui, il est déjà cette heure-là !) Hélène,

      La machine est enclanchée, la clef USB réservée à cet effet où je vais construire ce roman autobiographique sur laquelle je déposerai l’objet de mes travaux, mon matériel informatique bientôt re-boosté avec un portable de compétition, et surtout mon Waterman plume fine à encre violette et mon Parker encre noire à plume moyenne, le papier blanc 21 x 29,7 qui va avec, mais n’oublions pas une chose importante : il faudra beaucoup de temps avant que je mette le mot fin à ce bouquin, qui ne sera que « l’opus 1″…
      Dans l’intervalle, tu recevras mes brouillons : on ne sera pas trop de deux dans cette entreprise !
      N’étant pas à la recherche d’une gloire quelconque, je n’écris ce livre que parceque l’idée est séduisante, que j’adore écrire et que tu sembles tellement y tenir, que tu as une telle foi en moi que je n’avais pas le droit d’au moins essayer…

      Dis-donc : comment je vais gérer le temps entre la suite de ma saga et le roman ?!?
      Tu avais sûrement peur que je m’ennuie… ;)
      8-) Je ne sais pas ce qu’ils ont mis dans ma chimio, mais je me sens plein d’énergie, moi !!! 8-) C’est un bienfait, car avec le boulot en plus que tu m’as donné… Hé-Hé !!!

      Grrrrrrrrros Bisous,

      Jean-Jacques.

  12. binicaise dit :

    C’est vrai que la fleur de l’arbre à papillons ressemble à celle de la véronique mais elles ne sont pas de la même famille toutefois .
    Bonne soirée bisous Jacqueline

    Dernière publication sur Binicaise : Blog en pause pour une durée indéterminée.

  13. canelle49 dit :

    re bonjour JJ,

    wouaaaaa……. que je suis heureuse de voir que tu es rebousté et rien que pour cela, je ne cesserais pas de t’encourager d’écrire ce bouquin qui ma foi, me fait penser que la gloire n’est pas loin………….

    gros bisous, Helene

    Dernière publication sur air du temps : Un cri d'amour !

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|